top of page
Rechercher
  • Camité

Pourquoi est-ce vital de s'hydrater ?

Nous entendons très souvent qu’il est important de boire, de s’hydrater, cependant, savons-nous vraiment quels sont les bienfaits et les méfaits d’une bonne ou d’une mauvaise hydratation ?




Pour commencer, parlons de la partie la moins sympathique c’est-à-dire ce qui se passe dans l’organisme lorsque celui-ci n’est pas assez hydraté. Dans ce cas, nous parlons de déshydratation ou de syndrome de déshydratation. Différents stades sont à apprécier dans cet état, avec des répercutions plus ou moins graves pour l’organisme.




Les stades de la déshydratation sont les suivants (en % de déshydratation) :

  • 2% : soif importante, capacité physique amoindrie

  • 4% : plus de fatigue, capacités intellectuelles impactées

  • 6% : épuisement important

  • 8% : confusion mentale, délire

  • 15% : décès

Il est intéressant de savoir que sans apport hydrique, l’homme ne peut survivre plus de 2 à 3 jours. Une molécule d’eau reste environ 10 jours dans l’organisme humain et tous les 50 jours, 99% de la réserve totale d’eau est renouvelée.


Nous comprenons ici, même si ce n’est pas une découverte, que l’eau permet un maintien du fonctionnement de l’organisme, c’est pourquoi il est primordial de s’hydrater correctement.

En effet, le corps humain est composé à 60% d’eau, c’est cette molécule (H2O) qui permet à nos cellules de fonctionner et se multiplier convenablement.


Quel rôle joue l’eau une fois absorbée dans notre organisme ?


L’eau est absorbée au niveau des premières parties de l’intestin (duodénum et jéjunum). Une fois absorbée, l’eau est acheminée jusqu’aux cellules sanguines pour former principalement le plasma sanguin. Ceci permet de fluidifier le sang et faciliter le transport des nutriments vers les organes et les muscles.

Par ailleurs, l’eau régule les concentrations des milieux intra et extracellulaire. Grâce à sa capacité de traverser la membrane cellulaire, les molécules d’H2O peuvent diminuer ou augmenter la concentration du milieu intracellulaire afin que celle-ci soit similaire à la concentration du milieu extracellulaire. Ce phénomène de régulation par dilution est appelé l’osmose.


Nous voyons que l'eau joue différents rôles au sein de l'organisme, bien que la liste soit non exhaustive. Grâce à cette molécule d'H20, le corps peut assurer une fonction vitale normale.


Comment savoir si vous êtes bien hydraté ?


Pour savoir si vous êtes bien hydratés, l’échelle des urines est un bon moyen de contrôle.

Plus vos urines sont foncées, plus vous êtes susceptible d’être déshydrater. A l’inverse, plus vos urines sont claires, plus l’hydratation est censée être de qualité.


En ce qui concerne l’hydratation et la pratique sportive, il est important de savoir qu’1% de déshydratation entraine une diminution de la performance d’environ 10%. C’est pour cela qu’il est nécessaire de boire correctement durant un effort, la performance n’en sera que meilleure car optimisée.

Pour savoir si vous avez suffisamment bu lors de votre entrainement, pensez à vous peser avant/après l’effort. Généralement, la différence de poids entre l’avant / après correspond aux pertes hydriques, ainsi, moins le delta est important, plus votre hydratation pendant l’effort était suffisante.


Par quels biais se font les apports hydriques ?


Les apports hydriques se font via les boissons bien évidemment. Il est recommandé de boire environ 1,5L d’eau par jour. De plus, une quantité d’eau non négligeable est apportée à l’organisme grâce à l’alimentation. En effet, les fruits et légumes sont riches en eau et permettent un apport journalier d’environ 1L, dans le respect des recommandations nutritionnelles des fameux 5 fruits et légumes par jour.


Tous les apports hydriques sont bons à prendre, que ça soit via de l’eau minérale, du café, thé ou autres infusions. Attention cependant aux sodas et jus de fruits qui certes apportent de l’eau, mais bien trop de sucres pour les recommander comme apport hydrique.

Il est bien entendu conseillé de boire au maximum de l’eau minérale afin d’avoir un apport hydrique de qualité avec les minéraux essentiels pour le fonctionnement de notre organisme.


Pour les sportifs, les eaux riches en minéraux et donc à privilégier pendant l'effort ou en récupération sont les suivantes (bien sûr même sans pratique sportive intense, vous pouvez consommer ces eaux minérales) :

  • Hépar, riche en calcium et magnésium

  • St Yorre ou Vichy Célestin, riches en sodium

  • Vittel et Courmayeur riches en calcium

  • Rozanna et Quézac riches en magnésium


Sources :


Posts récents

Voir tout

1 comentario


Thamila Guiounachvili
Thamila Guiounachvili
21 ene 2021

Je vais aller boire de ce pas! haha merci pour cet article complet :)

Me gusta
bottom of page