top of page
Rechercher
  • Camité

Le sucre, ami ou ennemi ?

Dernière mise à jour : 4 nov. 2020

Nous cherchons ici à comprendre comment le sucre peut être considéré comme une source indispensable au fonctionnement de notre organisme, ainsi qu'à mesurer ses limites en terme de santé.


Nous pointons souvent du doigt le sucre dans les cas de surpoids, de maladies ou autres. Tout porte à croire que le sucre est notre ennemi. Or, sans apport en glucide, notre corps ne peut pas fonctionner. En effet, les glucides sont notre première source d’énergie. Le cerveau est l’organe le plus consommateur de sucre dans notre organisme.

Alors pourquoi l’accuser de ne pas être bon pour notre santé ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe différents types de sucres, de glucides. Le plus souvent, nous connaissons deux catégories, les sucres lents et rapides. Aujourd’hui nous parlons de sucres complexes et simples.

Les glucides complexes correspondent aux glucides avec de longues chaînes moléculaires, tandis que les glucides dits simples sont formés d’une à deux molécules d’-oses (=sucre).

Le corps utilise une certaine forme de glucide pour fonctionner, le glucose. Cependant, le glucose n’existe pas à l’état naturel dans les aliments. C’est lors de la digestion d’autres types de sucres que l’organisme les dégrade en glucose afin de pouvoir l’utiliser comme source d’énergie.

Les différentes formes de sucres ingérées à l’état naturel sont les suivantes (liste non exhaustive) :

· Fructose (dans les fruits)

· Saccharose (sucre blanc de table)

· Amidon (dans les féculents)

· Lactose (dans le lait)

Afin de mieux comprendre le fonctionnement des différents types de sucre dans l’organisme, nous allons parler de la notion de la glycémie.

Qu’est-ce que la glycémie ?

La glycémie correspond au taux de sucre circulant dans le sang.

Ce taux est régulé par une hormone, l’insuline. La glycémie est souvent associée aux notions d’hyperglycémie et d’hypoglycémie. Voici comment cela fonctionne de manière simplifiée :


Pourquoi les glucides sont-ils aussi importants ?

Les glucides, notamment le glucose donc, sont la principale source d’énergie du corps. Le cerveau est l’organe qui en consomme le plus. Sans sucre, le cerveau ne fonctionne plus et les muscles ne peuvent plus se contracter.

Cependant, il faut veiller à consommer des glucides de qualité afin de ne pas répéter les phénomènes d’hyper et d’hypoglycémie. En effet, la répétition de ces phénomènes peut engendrer une augmentation du poids de par la libération d’insuline qui capte l’excès de sucre en le stockant sous forme de gras (cellule adipeuse). De plus ceci peut entrainer une diminution de la sensibilité à l’insuline chez la personne, engendrant à terme un diabète de type 2.

Quelles sont les sources de glucides à privilégier ?

Les sucres complexes sont à privilégier lors des repas et collation.

Les glucides complexes de qualité à privilégier sont :

· Le riz (complet de préférence)

· La patate douce

· Le sarrasin


Les autres féculents tels que les pâtes, pomme de terre, semoule ou autre et légumineuses sont à limiter car leur composition est de moins bonne qualité nutritionnelle. En effet ces autres féculents concentrent du gluten et / ou des anti-nutriments qui les rendent moins intéressants pour notre organisme.



Le besoin journalier d’une personne bien portante en glucide doit représenter entre 40% et 55% de son Apport Energétique Total Quotidien (AETQ). C’est-à-dire que sur une journée, la proportion de glucides à ingérer doit être comprise entre cette fourchette afin que le corps fonctionne de manière optimale. Il est bien sûr sous-entendu que dans cette fourchette de consommation quotidienne, les glucides de qualité (complexes notamment) doivent représenter un large apport comparé aux sucres simples.

150 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


tatia guiounachvili
tatia guiounachvili
Nov 03, 2020

Merci pour cet article complet! :)

Like
bottom of page